auxiliere

Quel métier ?

La mission d'un auxiliaire de vie sociale est d'aider des personnes âgées en perte d'autonomie, des personnes handicapées ou des familles. Soit il aide ces personnes dans les tâches et actes de la vie quotidienne qu'elles sont en mesure de réaliser, soit elle les réalise à leur place lorsqu'elles sont dans l'incapacité de le faire. Cela comprend notamment :

  • l'aide au lever, à l'habillage, à la toilette, à l'alimentation ;
  • l'entretien du logement, du linge, les courses et la préparation des repas ;
  • l'accompagnement dans les activités de la vie sociale : démarches administratives, visites, loisirs.

Le métier d'auxiliaire de vie sociale peut évoluer vers celui de Technicien de l'Intervention Sociale et Familiale à condition de suivre la formation. Bon à savoir : les auxiliaires de vie sociale diplômés d'Etat bénéficient d'allégements dans la préparation du diplôme d'Etat d'Aide-Soignant.

Le bon profil

Auxiliaire de vie est un métier à responsabilité qui requiert avant tout d'aimer les relations humaines. Etre autonome et savoir s'organiser est indispensable. La discrétion est de rigueur s'agissant d'une mission auprès de personnes en situation de fragilité. La connaissance de ces publics est requise ainsi que les méthodes de stimulation de l'autonomie.

Formation

Il est nécessaire d'être titulaire de l'un des diplômes suivants :

  • DEAVS (Diplôme d'Etat Auxiliaire de Vie Sociale) ;
  • Cafad (Certificat d'Aptitude aux Fonctions d'Aide à Domicile) ;
  • MCAD (Mention Complémentaire Aide à domicile).

Bon à savoir : les personnes titulaires du diplôme d'Etat de technicien de l'intervention sociale et familiale qui justifient d'une expérience professionnelle dans un emploi d'intervention à domicile d'au moins six mois sont dispensées de présenter l'un de ces trois diplômes.